Pèlerinage en Bataclan, deux semaines après les attentats.

27.11.2015 - Offrandes en hommage aux victimes du terrorisme sur la Place de la République à Paris

27.11.2015 – Offrandes en hommage aux victimes du terrorisme sur la Place de la République à Paris

Le Paris Populaire éventré par l’inhumanité.

 

Vendredi 13 Novembre 2015, la génération Bataclan a été touchée en plein cœur, dans toute sa diversité. Aucune pitié. Chacun d’entre nous aurait pu y passer. Comme des bombes humaines ces monstres ont tué sans distinction, défoncés au Captagon. Pour se donner le courage de la mort quand on les avait manipulés par la haine hors de la vie.

 

Après l’élan de colère et d’incompréhension collective, nous étions des centaines ce week-end, deux semaines après les attentats, à refaire le chemin funeste que les terroristes avaient parcouru pour nous tuer en masse, à coup de kalash. Dans un acharnement meurtrier qui dépasse tout entendement. 39 personnes sont mortes, assassinées par le trio des terrasses. 89 personnes ont perdu la vie au Bataclan. Sans oublier la victime unique du Stade de France, qui s’ajoute à la balle perdue qu’un voisin du Bataclan a reçue d’un ricochet malencontreux dans son appartement.
Soit 130 morts et 351 blessés en tout, dont certains restent hospitalisés à ce jour.

 

21h25 – Début des fusillades au carrefour des rues Bichat et Alibert – « Le Petit Cambodge » au premier plan, et juste en face « Le Carillon » –  15 morts.

 

 

21h32 – Rue de la Fontaine au Roi – « La bonne bière » ici en photo et le restaurant « Casa Nostra » – 5 morts

 

 

 

21h36 – Rue de Charonne à « La Belle Equipe » – 19 morts – 

 

 

 

21h43 – Le Comptoir Voltaire, tout près de Nation – Lieu où le kamikaze Brahim Abdeslam s’est fait explosé, ne causant aucune victime mais de nombreux blessés.

 

 

Offrandes en hommage aux victimes du terrorisme devant le Batacl

 

Chemin de grève dans le froid de notre tristesse.

 

Chacun vient rendre hommage à un proche ou un lointain. Ce rassemblement silencieux a pris la forme d’un pèlerinage. La place de la République ressemble à un tombeau. Chaque terrasse de café ou de restaurant touchée par les assauts a été recouverte de centaines de messages, collages et photos des disparus. Tous ces visages qu’on a l’impression d’avoir déjà croisés s’impriment dans notre mémoire comme si on les avait vraiment connus. Ils sont illuminés par les bougies et les fleurs déposées par les passants dépités ou les riverains traumatisés.

 

 

21h40 – Début de la tuerie au Bataclan – 89 morts + 1 par balle perdue

 

 

Je souhaite au Bataclan déjà plein de ses 89 fantômes qu’il renaisse de ses cendres dans cet apocalypse du maintenant. Mais défendre la liberté par des largages de bombes sur des villes de 230000 habitants comme Raqqa est-ce digne de nos sacrifiés?

 

Nous ne sommes pas invités à la COP21 en tant que Peuple. Nous sommes tous assignés à résidence comme des indésirables. Je viens d’apprendre à l’instant que les manifestants ont utilisé nos offrandes de la Place de la République comme projectiles. Même si j’approuve le droit absolu de manifester, amis Black-blocks, ce que vous venez de faire est parfaitement dégueulasse, on n’attendait pas de vous une telle profanation. 

 

TEXTE & PHOTOS 2015 ©Shiva Shakti Shanti

https://shivashaktishanti.wordpress.com/
http://shivashaktishanti.blogspot.com/
http://www.youtube.com/user/ShivaShaktiShanti
http://mamanindia.blogspot.fr/

Shiva Shakti Shanti – 3s Public Page = https://www.facebook.com/shivashaktishanti.3s

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s